La mise en place d’un protocole de signalement approprié est essentielle pour garantir la transparence et la conformité au sein des entreprises. Toutefois, la mise en œuvre et l’élaboration de ce protocole soulèvent des doutes, en particulier lorsqu’aucune précision sur l’enregistrement ou la notification aux autorités compétentes n’est donnée dans les règlements. Voyons comment créer cet instrument vital pour la politique de responsabilité sociale des entreprises et d’en assurer l’efficacité.

Quel est le protocole du canal de signalement ?

Le canal de dénonciation est un outil qui permet de déposer des plaintes ou de signaler des irrégularités ou des cas de non-conformité au sein d’une organisation. Il s’agit d’une voie qui garantit la confidentialité du journaliste, souvent appelée « … ».lanceurs d’alerte ou informateur. Cette chaîne est réglementée par la loi 2/2023 qui établit la nécessité d’un système d’information interne dans les entreprises de plus de 50 employés. L’établissement d’un protocole clair pour le traitement des plaintes est essentiel pour le respect de la réglementation.

Création du protocole

Pour créer un canal de réclamation efficace, il est d’abord essentiel de décider de sa mise en œuvre. La loi sur la protection des dénonciateurs loi sur la protection des lanceurs d’alerte indique que l’organe de direction est responsable de cette décision. Une fois la décision prise, il est essentiel de concevoir le canal en tenant compte de la confidentialité, de la méthode de signalement et de la protection adéquate de l’informateur.

Le choix entre un canal de signalement interne et externe est libre. Toutefois, certaines organisations peuvent opter pour une canal de réclamation externe garantir l’impartialité et la protection des données, en particulier dans le cadre de l’action du délégué à la protection des données (DPD) et du responsable de la conformité.

Contenu du protocole

Le protocole doit être clair et précis :

  • Introduction : Nom de l’entreprise, cadre réglementaire et raisons de la mise en œuvre.
  • Objet : Objectif du canal.
  • Champ d’application : Définition de la personne à laquelle il s’applique.
  • Garanties : Protection du dénonciateur et de la personne dénoncée.
  • Procédure : Détails sur la manière dont les plaintes sont déposées, traitées et examinées.

Une composante essentielle de ce protocole est le gestion du système figure autonome qui assure le bon fonctionnement du canal.

Diffusion et enregistrement

Bien qu’un registre officiel ne soit pas requis, la loi 2/2023 indique qu’il est essentiel de disposer d’un registre interne des informations reçues. En outre, le protocole doit être accessible à tous les employés et à toutes les parties prenantes.

Conclusion

La transparence et la conformité sont essentielles à l’ère moderne. La mise en œuvre efficace d’un système de dénonciation permet aux entreprises non seulement de respecter les réglementations, mais aussi de protéger ceux qui cherchent à faire ce qu’il faut.

Sujets connexes

eu whistleblower directive

Trusty Free
Logiciel de signalement gratuite

Conformité fiable avec la directive européenne sur la signalement et la législation américaine sur les lanceurs d’alerte.

Instantané. Sécurisé. Sans maux de tête.


GET Trusty Free !

Vous pouvez également vous inscrire à Trusty directement via WordPress :


wordpress whistleblower hotline