L’accent étant mis de plus en plus sur la transparence et l’éthique dans toutes les organisations, la question se pose de savoir s’il est vraiment nécessaire de disposer d’un canal de signalement dans les fondations. La réponse rapide est que les fondations ne font pas exception. Nous vous expliquons ici comment et pourquoi vous devriez mettre en place un canal de signalement dans votre fondation.

Pourquoi un canal de signalement de la Fondation est-il essentiel ?

Au-delà d’un simple outil de transparence, le canal de signalement est devenu indispensable dans le domaine des fondations. Ce canal ne se contente pas de promouvoir les bonnes pratiques, il sert également de mécanisme de détection précoce des comportements illégaux. Il peut s’agir d’infractions administratives ou d’infractions pénales.

Fondations créées par les partis politiques les syndicats des organisations d’entreprises ou qui ont un lien étroit avec le secteur public sont particulièrement dans le collimateur, ce qui rend la mise en œuvre de ce canal encore plus cruciale.

Législation actuelle

La Loi 2/2023 ou comme beaucoup l’appellent, Loi sur la protection des dénonciateurs protection des lanceurs d’alerte est une transposition de la directive européenne sur la signalement. L’objectif principal de cette loi est de protéger les personnes qui les lanceurs d’alerte qui dénoncent des pratiques de corruption, en garantissant leur sécurité et en évitant les représailles.

Principales caractéristiques d’un canal de dénonciation efficace

Voici quelques-unes des caractéristiques essentielles que doit posséder tout canal de signalement :

  • Facilité d’utilisation : Pour fonctionner correctement, il doit être accessible et facile à utiliser, généralement via le site web de la fondation.
  • L’anonymat : La possibilité d’un rapport anonyme est essentielle.
  • Confidentialité garantie : La protection de l’identité du dénonciateur et de toutes les personnes impliquées est cruciale.
  • Suivi de la procédure : Tenir le plaignant informé de l’évolution de sa plainte.
  • Conformité réglementaire : Le respect de toutes les réglementations pertinentes, y compris la protection des données, est essentiel.

Les étapes de la mise en œuvre

La mise en œuvre du canal peut sembler difficile, mais le fait de la diviser en plusieurs étapes la simplifie. Tout d’abord, il décide de la manière dont les plaintes seront traitées, que ce soit en interne ou par l’intermédiaire d’un sous-traitant. conformité. Une fois cette décision prise, une politique est élaborée et une personne responsable est désignée. Ensuite, la procédure de traitement des plaintes est établie et leur existence est communiquée à la fois en interne et en externe.

Les répercussions de l’absence d’adaptation

Le fait de ne pas adopter un canal de signalement n’est pas sans conséquences. Les fondations qui ne respectent pas cette obligation s’exposent à des sanctions  Les fondations qui ne respectent pas cette obligation s’exposent à des sanctions allant jusqu’à 1 million d’euros, ce qui souligne la gravité de l’infraction.

Sujets connexes

compliance en empresas. Canal de denuncias

Trusty Free
Logiciel de signalement gratuite

Conformité fiable avec la directive européenne sur la signalement et la législation américaine sur le lanceur d’alerte.

Instantané. Sécurisé. Sans maux de tête.


GET Trusty Free !

Vous pouvez également vous inscrire à Trusty directement via WordPress :


wordpress whistleblower hotline